Trait d'Union Outaouais Inc.
819 595-1290 | Sans frais : 1-866-355-8864
109, rue Wright – local 104, Gatineau (Québec) J8X 2G7
PARTAGER

Il était une fois, cinq «Super Mamans»!

2esoupermamans
 

Bonjour,

En ce dimanche matin, à deux semaines du printemps « ET » surtout le lendemain d’un souper de filles, j’ai réalisé quelque chose de très important. Cette prise de conscience m’a inspiré pour composer ce message affectueux.

J’aimerais vous partager une belle histoire. Oui! Enfin! Un peu de positif! Il s’agit d’une belle histoire, sans châteaux ni chevaliers, mais avec un soupçon de magie. C’est un conte des temps modernes qui mérite une jolie attention. Tout a commencé il y a plusieurs années, alors que cinq mamans inconnues vivaient des vies parallèles. Sans le savoir, elles avaient en commun quelque chose d’extraordinaire. C’était l’amour de leurs enfants autistes. Ce qu’elles ne savaient pas, c’est qu’un jour, elles seraient unies par une grande amitié. Une amitié vraie et authentique. Comme si leur rencontre avait été prédestinée…

Chacune d’elle a passé à travers une foule de péripéties : des démarches diagnostiques, des heures interminables à gérer différentes facettes de la réadaptation, de la paperasse, des centaines de rendez-vous à gauche et à droite avec les nombreux spécialistes. Et puis il y a eu les moments où nous avons dû mettre en pause nos couples, les fois où nous avons dû affronter les regards indiscrets, riposter aux commentaires désobligeants des inconnus ou revêtir notre étoffe de guerrière pour affronter les petites et moyennes batailles du quotidien, que ce soit dans le milieu de l’éducation ou de la santé.

À travers tout ça, il ne fallait surtout pas oublier de continuer à être (à la hauteur de) « LA » femme : une maman investie dans sa famille, une amoureuse, une sportive, une professionnelle de son domaine, et j’en passe. Vous savez, cette image de femme performante encore exigée par la société? Soyez sans crainte… mon discours n’est pas celui d’une féministe, mais d’une mère qui tente depuis des années de donner un sens à sa « deuxième vie », soit celle qui a commencé après le double diagnostic de TSA de ses enfants. De manière plutôt poétique, ces cinq femmes se sont, à différents degrés, mises sur ce que j’appelle la « jolie petite tablette de la vie ». Bref, elles se sont beaucoup oubliées. Et c’est là que l’histoire devient intéressante.

Une à une, elles se sont rencontrées dans différents contextes, lors de formations, de rassemblements, de rencontres de parents, d’activités ou de fêtes, que ce soit dans les milieux communautaire, scolaire ou des services sociaux. À chaque événement, à chaque occasion qui nous était donnée de nous revoir, nous souhaitions prolonger les moments plaisants que nous passions ensemble.

Ces précieuses rencontres étaient devenues pour moi un signe que nous avions à entretenir cette amitié devenue unique et très précieuse. J’avais toujours tellement hâte de revoir mes amies que je nous ai nommées affectueusement « le groupe des Super Mamans! ». Pourquoi les Super Mamans? Parce que ces femmes, bien qu’ordinaires, portent toutes des capes d’héroïnes invisibles…

Aujourd’hui, nous ressentons toutes ce besoin indéfectible de nous revoir, que ce soit pour souligner nos efforts, pour partager nos petites victoires, pour nous encourager mutuellement dans nos défis respectifs et aussi, tout simplement, pour célébrer les belles mamans d’enfants autistes que nous sommes malgré les traits de fatigue qu’on peut parfois avoir. Ce lien fort, hors du commun et presque magique qui nous unit, nos autres amitiés ne pourraient jamais le comprendre. Rien ne peut égaler le sentiment d’être entourée par des personnes vraies et authentiques, de pouvoir échanger librement sans l’ombre d’être jugée. Ces rencontres, nous les imposons maintenant à nos horaires de mamans ultra-occupées, même si nous devons faire des compromis, étirer ou même torturer le temps, parce qu’elles sont devenues incontournables pour chacune d’entre nous.

Dire que ces femmes étaient jadis des inconnues… Nous nous sommes liées d’amitié malgré nos différences et nos personnalités un peu hétéroclites, mais cela fait de nous un joli bouquet printanier!

Comme je vous le disais, hier soir, nous étions à notre deuxième souper officiel des « Super Mamans ». Les rires étaient contagieux et c’était merveilleux de nous voir ensemble réunies par le hasard de l’autisme. J’ai réalisé que des soupers comme ça, il y en aurait beaucoup, beaucoup d’autres. Et je m’en réjouis!

Elles furent de bonnes amies très, très longtemps!

FIN.

Sheila Martineau, la voix des Super mamans.

3esoupermamans

Les Super mamans : Sheila Martineau, Nathalie Leite, Suzie Renaud, Josée Bazinet et Audrey Bouaud.