Trait d'Union Outaouais Inc.
819 595-1290 | Sans frais : 1-866-355-8864
109, rue Wright – local 104, Gatineau (Québec) J8X 2G7
PARTAGER

La rentrée scolaire de Lancelot

lancelot

J’ai toujours aimé le retour en classe, les cartables plein de couleurs, les crayons, les cahiers de notes, les accessoires… je crois que j’aurais fait un doctorat simplement pour justifier mes achats de blocs-notes et de stylos à chaque année!

Quand j’ai mis au monde mon Lancelot, il y a dix ans de cela, je me suis projetée dans le futur. Je pensais au jour de sa rentrée scolaire et au plaisir que nous allions avoir à préparer son tout premier sac d’école. J’étais loin de me douter que la réalité serait bien différente de ce que j’imaginais être une rentrée scolaire typique.

Au moment de faire le saut entre la garderie et la maternelle, nous n’avions toujours pas de diagnostic pour Lancelot. Il a donc entamé son parcours scolaire en classe régulière

J’ai préparé son tout premier sac d’école avec joie, et ce, même s’il y avait une partie de moi qui était inquiète à en mourir. Après le congé des Fêtes, il n’est pas retourné à son école de quartier. Il a été admis à l’hôpital Pierre-Janet et c’est là qu’il a terminé son année scolaire. Il y a passé plusieurs semaines à dormir dans le but d’obtenir un diagnostic concluant. Ce fut une étape très difficile pour nous et pour lui. Cela fait maintenant quatre ans, et notre Lancelot commence tout juste à ne plus avoir peur de faire dodo à l’école.

Cette année, nous avons vécu sa plus belle rentrée scolaire. Il était un peu anxieux mais tout-de-même content de retrouver ses professeurs et ses amis dans sa classe. La routine scolaire n’a pas mis trop de temps à se refaire une place dans notre quotidien et nous l’ajustons comme à chaque année au fil des progrès de notre petit homme. C’est un plaisir de le voir progresser ainsi et de partager ses réussites avec son frère de 6 ans qui commence sa première année. Continue ton bon travail Lancelot, tu es un petit rayon de soleil dans nos vies – tantôt ombragé, tantôt éclatant – et nous sommes fiers de tes succès.

– Par Catherine St-Amour, mère de Lancelot, 10 ans

Publié dans l’Écho des 2 mondes, édition octobre 2014